the-guardian

« Il y a cette vive étincelle de la jeunesse dans le jeu des Modigliani. Et j’entends jeunesse dans le meilleur sens du terme. Le son est léger et brillant, d’une agilité revigorante, et la beauté pure de leurs mouvements lents m’a littéralement clouée au sol »

Kate Molleson, The Guardian, Novembre 2015

 

SMH

«  Les Modigliani jouent avec élégance et raffinement, donnant un style très distinct au phrasé, à l’équilibre général et à la qualité du son… Cet équilibre impénétrable, cette douceur naturelle sans aucun maniérisme et le son astringent des quatre beaux instruments du quatuor créaient une heureuse substance claire et douce-amère.» 

The Sydney Morning HeraldOctobre 2015

 

the west australian

« Les Modigliani ont joué le Quatuor « Américain » de Dvorak comme s'il avait été spécialement écrit pour eux.. Et entre leurs mains, la magie de Schubert a saisi un public très concentré et absorbé » 

The West Australian, Octobre 2015

telerama

« Le Quatuor Modigliani en donne ici une version ébouriffante, enthousiaste et cohérente, où chaque instrument se rend indispensable sans jamais prendre le pas sur les trois autres…» 

Télérama 2015, ffff de Télérama

the guardian

« Très bel équilibre sonore où la voix de chacun est présente de manière égale, s'exprimant avec une ferveur éblouissante dans Dohnanyi et une brillante finesse dans Ravel. »

The Guardian, Août 2015

 

Classica

« Une énergie à toute épreuve, une sonorité d'ensemble hautement personnelle, un lyrisme souple et naturel et un sens des couleurs admirable ».

Antoine Mignon, Classica, mars 2014

BR

« Ils jouent avec une impressionnante clarté, un sens extrêmement précis des structures et des équilibres, tout cela exprimé avec subtilité et constance. » 

Bayerischer Rundfunk, Klassik 2014


SZ

« C'est un plaisir immense d'entendre avec quel panache, quelle allégresse, quelle énergie juvénile le quatuor joue ses oeuvres, sans jamais céder à la désinvolture. On est toujours impressionné par l'équilibre des quatre voix, la délicatesse des sons, et l'attention constante à la dynamique, l'harmonie et la précision rythmique. Tout semble naturel, souverain et très souple. » 

Harald Eggbrecht, Süddeutsche Zeitung, février 2014

ST

« Il y a tout un monde entre “autour de la note” et “en plein milieu de la note”. Et lorsque des musiciens du calibre des Modigliani atteignent ce niveau d’exécution, des passages qui auraient pu nous paraître auparavant impénétrables ou noueux prennent une dimension cristalline, et tous les supposés problèmes se résolvent comme par magie. »

Seattle Times, novembre 2013

Libération

"La première fois que l’on a entendu le Quatuor Modigliani, c’était à Paris, dans l’Opus 13 de Mendelssohn. Jeu fougueux et bondissant, à la tchèque ; solidité architecturale digne des légendes du quatuor allemand ; sonorité ronde et chaleureuse mais pas moins racée que celle des quatuors américains ; les Modigliani semblaient partis pour conquérir la planète. Ce qu’ils ont fait."

Eric Dahan, Libération, 24 juillet 2013

Le Monde

 “Le Quatuor Modigliani fait partie à l’évidence de la cour des grands."

Marie-Aude Roux, Le Monde


© 2015 Quatuor Modigliani